Fiona : mon intégration dans ma nouvelle famille.

Publié le par lemondedefiona.over-blog.com

Fiona - 1 er jour - Traitée - cw - IMG 8952

 

Mon intégration dans ma nouvelle famille se passe très bien. Mes maîtres me trouvent très craquante, très caline et très vive.

J'ai eu un peu peur en voiture, juste les 20 premières minutes, ensuite j'ai trouvé ça drôle de voir tout bouger derrière les vitres. Mes maîtres étaient très contents car je n'ai pas fait pipi dans la voiture.

J'ai fait aussi connaissance avec Grisette, le chat de la maison. Moi, j'aimerais bien jouer avec, mais je crois qu'il a encore un peu peur de moi. 

Je m'entend très bien avec mes maîtres que je suis partout "comme un petit chien"  , car je ne voudrais pas les perdre ; ils me font beaucoup de câlins.

Dans la journée, mes maîtres vont "travailler". Je ne sais pas ce que cela veut dire, mais moi j'aime pas, car je me retrouve toute seule, dans une pièce, avec tous mes jouets, mon pouf, ma gamelle d'eau, et mes croquettes. Alors pour passer le temps, je retourne mes gamelles, et j'étalle mes croquettes partout sur le carrelage, c'est rigolo de se promener en mangeant une croquette par ci, une croquette par là !

Quand mes maîtres arrivent le soir, je suis contente, et je me précipite sur eux pour leur faire des léchouilles et des câlins. 

Cette semaine, je n'ai pas eu très très faim, car j'ai du apprendre beaucoup de nouvelles choses : plus de frères, plus de maman, deux maîtres très gentils mais pas tout le temps avec moi, un chat qui crache parfois, la solitude, les pipis dehors même lorsque de l'eau tombe du ciel, et plein d'autres choses encore comme lêcher l'herbe humide, faire semblant de manger les feuilles mortes, ramasser des petites branches avec la bouche ; ça c'est rigolo. Aujourd'hui, j'ai été vilaine : j'ai volé un oignon dans la cuisine, pour jouer avec. Après j'ai arrêté car ça m'a un peu piqué la gorge. Je préfère vraiment le goût de mes croquettes, je ne recommencerai plus ! 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article